logo
Compte
>

QUELLE SOLUTION POUR CHAUFFER SA MAISON DE VACANCES ?

publié le 12/09/2022

Le choix du système de chauffage adapté à une résidence secondaire se fait en fonction de plusieurs critères. Si sa situation géographique est un paramètre essentiel, le temps d’occupation du logement entre également en compte. Afin de trouver l’équipement idéal pour chauffer votre maison, découvrez nos conseils.

Quelle solution pour chauffer une maison selon sa localisation ?

Bien qu’une résidence secondaire soit habitée seulement quelques mois dans l’année, elle doit pourtant être équipée d’un chauffage performant. En plus de garantir le confort thermique durant votre séjour, l’appareil influence les consommations d’énergie lorsque vous êtes absent. Dans ce cas, le modèle de chauffage à installer dépend de deux critères : la zone géographique et les conditions climatiques.

Chauffer une résidence à la mer

Sur le marché, il existe une multitude de dispositifs de chauffage particulièrement adaptés à l’environnement salin. Ainsi, le modèle à installer dépend de la région.

Zones froides

Votre résidence secondaire se situe dans le nord ? Il est fort probable que la température soit souvent basse. Pour faire des économies d’énergie, il est préférable d’opter pour un chauffage central. Il peut être associé à une pompe à chaleur (PAC) air-eau ou une chaudière à condensation (au gaz).

Vous pouvez également choisir un modèle électrique comme les radiateurs à inertie pour chauffer les pièces séparément. Lors du choix, pensez à déterminer la puissance thermique des radiateurs sélectionnés.

Il faudra aussi calculer la puissance du radiateur selon la taille du logement. Si la surface sous le plafond est grande, pensez au poêle à bois. Cet équipement peut aussi servir de chauffage d’appoint pour réduire la facture.

Zones chaudes

Dans le sud, la température en hiver reste clémente, mais la chaleur est étouffante. De ce fait, il vaut mieux miser sur une PAC air-air pour garantir le confort thermique du logement. Ce type d’appareil offre l’avantage d’être réversible. Par conséquent, il peut chauffer un logement spacieux en hiver et rafraîchir en été. Les ménages souhaitant faire des économies sur le budget et la facture choisissent cette solution pour sa fonction 2 en 1.

Chauffer une résidence à la montagne

À la montagne, les températures sont rigoureuses d’où l’intérêt d’installer une solution performante alliant confort et économies de chauffage. Pour éviter les factures exorbitantes, il est nécessaire de coupler une solution centrale à un équipement d’appoint : chauffage électrique ou gaz.

Le chauffage central

Le grand avantage d’un chauffage central ? Il peut être associé à une chaudière biomasse ou une chaudière gaz à condensation. Dans ce cas, l’installation produit également de l’eau chaude sanitaire. Si le logement bénéficie d’une bonne isolation, la PAC est une alternative intéressante.

De nombreux ménages adoptent le chauffage électrique pour les appartements situés en montagne. Idéalement, choisissez des radiateurs à inertie moins énergivores que les convecteurs et qui procurent une chaleur douce. Ce chauffage peut aussi servir dans les pièces souvent exposées à l’humidité. Pour optimiser ses performances, il s’avère indispensable de calculer la puissance de chauffe.

Le chauffage d’appoint

À l’extérieur, les températures peuvent descendre en dessous de 0. Ainsi, s’équiper d’un chauffage d’appoint reste crucial. Cette solution limite la surconsommation en fournissant la chaleur nécessaire, même si le plafond est assez haut. Selon vos besoins et votre budget, vous avez le choix entre un poêle à granulés ou une cheminée.

En tout cas, vous devez systématiquement déterminer la puissance optimale du radiateur pour que l’appareil fournisse la chaleur et l’énergie nécessaires pour subvenir aux besoins du logement. Pour ce faire, utilisez les outils de calculs de puissance de radiateur. Si vous souhaitez chauffer une grande pièce, misez plutôt sur deux équipements d’une puissance moyenne.

Bien choisir le chauffage selon la fréquence d’occupation

Le temps que vous passez dans votre résidence secondaire influe directement sur la sélection d’une solution pour chauffer la maison.

Occupation régulière

Si vous occupez fréquemment le logement, avec des absences courtes, nous conseillons les PAC (air-eau ou air-air selon le budget) et les chaudières à condensation. Ces appareils sont munis d’un régulateur programmable qui permet de paramétrer des plages de chauffe, en tenant compte des déplacements. Maintenez ainsi une bonne température à l’intérieur de la maison et économisez sur la facture. Sachez aussi que les niveaux de puissance des radiateurs varient selon les modèles. En optant pour un équipement moins puissant, vous dépensez moins.

Occupation peu fréquente

En cas de longues absences, le mieux serait de miser sur un chauffage électrique. Puisque vous êtes souvent absent, le dispositif sera rarement allumé. Sur le marché, il existe des modèles qui sont parfaits dans cette situation. Citons par exemple, le radiateur à inertie ou le radiateur basse température. Ces équipements disposent de programmateurs et consomment moins d’électricité.

Bon à savoir :

Attention, évitez de baisser la température du logement en dessous de 6 °C puisqu’un tel environnement risque de détériorer la tuyauterie. De même, la température de l’eau chaude sanitaire doit être supérieure à 10 °C. En effet, une eau trop froide favorise l’apparition de légionelles.

La domotique pour programmer le chauffage à distance

Pour respecter les contraintes de température, la domotique est certainement la solution. Cette technique innovante vous permet de centraliser la gestion des équipements électriques. La plupart des modèles récents peuvent être intégrés à ce système : radiateur horizontal, modèle mural ou à poser.

Parmi ses avantages, citons :

  • programmation et régulation facilitée des appareils ;

  • déclenchement rapide du chauffage dans les pièces exposées à l’humidité ;

  • planification des plages de chauffe optimisée ;

  • suivi des équipements (consommation, éventuelle défaillance).

Cette solution est recommandée pour les maisons à la montagne. En effet, vous pouvez éteindre ou allumer à distance le chauffage de la résidence secondaire. Pour faire des économies énergétiques durablement, pensez aussi à entamer des travaux d’isolation. De même, évaluez la puissance électrique du radiateur à installer. Pour finir, le calcul des déperditions des radiateurs facilitera la prise de décision. Si besoin, sollicitez nos conseils d’expert.

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message