logo
Compte
>

POURQUOI ET COMMENT CALCULER LA PUISSANCE OPTIMALE POUR RADIATEUR ?

publié le 12/09/2022

Évaluer la puissance optimale d’un radiateur est une opération à réaliser obligatoirement avant l’achat ou l’installation. En effet, vous devez adapter la capacité de l’appareil à vos besoins en chauffage pour garantir le confort thermique du logement. Mais alors, comment faire pour déterminer la puissance nécessaire à vos radiateurs électriques ?

Quel est l’intérêt de calculer la puissance optimale pour son radiateur ?

Connaître la puissance optimale d’un radiateur se révèle essentiel aussi bien dans le cadre d’une nouvelle installation que d’un remplacement. Mais pour quelles raisons ? Tout simplement, car vos dispositifs de chauffage doivent fournir la puissance nécessaire pour chauffer correctement les surfaces à couvrir.

Au-delà du confort, déterminer la capacité idéale pour un radiateur vous permet de réaliser des économies d’énergie. Si vous évaluez mal la puissance de vos appareils, deux cas de figure se produisent :

  • l’appareil est trop puissant (plus cher à l’achat, plus grand et plus énergivore) ;

  • l’appareil est sous-évalué (fonctionnant en surrégime, usure précoce et confort thermique amoindri).

Dans les deux cas, vos radiateurs électriques entraînent une surconsommation qui se fera sentir sur la facture en électricité.

Quels sont les éléments influençant la capacité des radiateurs ?

Pour éviter le gaspillage et les dépenses inutiles, il est donc recommandé de calculer la puissance d’un radiateur en tenant compte de plusieurs facteurs de variation : climat, température extérieure, isolation, modèle d’appareil (rayonnant, convecteur, à inertie).

Avec une mauvaise isolation, ajoutez 15 % de puissance à votre radiateur pour bien chauffer la maison. Point important, la température idéale varie selon les pièces à couvrir : chambre, salle de bains, couloir ou salon.

Calcul de la puissance pour vos radiateurs

Qu’il s’agisse d’un radiateur horizontal, mural ou à poser, plusieurs critères entrent en compte durant cette étape.

Faites le point sur vos besoins

Avant toute prise de décision, réalisez un bilan thermique. Comme vos besoins en chauffage dépendent de plusieurs paramètres, cette étude se révèle indispensable. Le bilan permettra de calculer la puissance de chauffe du radiateur en tenant compte de l’isolation, la région et les particularités de l’habitation. Le calcul des déperditions du radiateur s’avère tout aussi essentiel pour chauffer votre logement correctement.

Par la suite, l’analyse facilitera le choix de l’appareil à privilégier en fonction de la chaleur et l’énergie recherchée. Selon la configuration de votre maison, il faudra choisir entre un chauffage électrique et gaz.

Quelle est la puissance d’un radiateur au mètre carré ?

Les niveaux de puissance des radiateurs électriques sont exprimés en Watts (W). Ils varient de 300 à 2 500 W en fonction du modèle. Selon les spécialistes, la puissance d’un radiateur se situe entre 70 et 100 W pour 1 m². Cela représente environ 50 W si on parle de volume en mètre cube. Il s’agit de la capacité standard pour une maison moyennement isolée avec une hauteur sous plafond de 2,5 m.

Quelle formule pour le calcul ?

La méthode de calcul pour déterminer la puissance optimale de vos futurs radiateurs est assez simple :

  • P = Volume de la pièce (m3) x 50 W.

  • Soit P = Surface de la pièce (m²) x 70 W.

Afin de connaître le volume de la pièce à chauffer, vous devez multiplier ses dimensions.

  • Volume (m3) = largeur x longueur x hauteur.

  • Surface (m²) = longueur x largeur.

Pour une habitation de moins de 20 m², la puissance électrique du radiateur varie de 70 à 1 500 W. Afin de chauffer une grande pièce ou une surface dépassant 30 m², installez deux radiateurs d’une capacité moyenne pour répartir la chaleur.

Vous souhaitez connaître la puissance thermique des radiateurs adaptés à votre logement ? Utilisez des outils de calculs de puissance de radiateur.

Quelle serait la puissance idéale selon les configurations de la pièce ?

La température recommandée pour chaque pièce de l’habitation est différente. Elle devra être considérée au moment de déterminer la capacité du radiateur.

  • 22 °C : salle de bains et espace bien-être.

  • 21 °C : salon, salle à manger, cuisine, bureau et toilettes.

  • 19 °C : chambre à coucher, couloir.

Dans une pièce, la température ambiante idéale est de 21 °C. Si la température souhaitée dépasse 21 °C, vous devez ajouter 7 % de puissance par degré supplémentaire. À l’inverse, dans les espaces inférieurs à 21 °C, retirez 7 % de puissance par degré inférieur recherché.

Optimiser la puissance de chauffe d’un radiateur

Afin de garantir le confort thermique de votre maison, tout en réalisant des économies, certaines règles sont à connaître.

Hauteur sous le plafond

Si elle dépasse 2,5 m, augmentez la puissance préalablement calculée de 10 %. Au-delà de 3 m de hauteur sous le plafond, il faudra rajouter 10 % de plus tous les 50 cm.

Parois dites froides

Il s’agit des murs qui sont directement en contact avec l’extérieur. Si la pièce dispose de trois parois froides, 10 % de puissance supplémentaire sera nécessaire. Pour un appartement se trouvant au dernier étage, le plafond est aussi considéré comme une paroi froide.

Orientation de la chambre

Les pièces orientées plein sud seront plus exposées aux rayons du soleil. De ce fait, vous pouvez retirer 10 % de capacité à votre radiateur. Si au contraire elle est dirigée vers le nord, augmentez la puissance de 10 %.

Altitude

Les maisons situées à une altitude élevée sont forcément soumises à des températures plus froides. Ainsi, la puissance évaluée lors du calcul peut s’avérer insuffisante surtout durant l’hiver. Si votre habitation se trouve à plus de 1 500 m, il vaut mieux ajouter 10 % pour chaque altitude de 500 m.

Comment réduire vos consommations ?

Sachez qu’il est possible d’allier confort et économies de chauffage en diminuant le thermostat de 1 °C dans chaque pièce. Vous pourrez dans ce cas économiser jusqu’à 7 % sur la facture, sans nuire au confort thermique intérieur.

Notons aussi qu’en installant un radiateur basse température, vous pourrez réduire votre consommation. Ce type d’appareil utilise jusqu’à 30 % d’énergie en moins qu’un radiateur classique. Bien entendu, les travaux de rénovation et d’isolation restent obligatoires pour limiter les déperditions thermiques.

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 31 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message