logo
Compte
>

QUEL EST LE MEILLEUR RADIATEUR POUR UN CHAUFFAGE SANS GAZ ?

publié le 12/09/2022

Plus de 40 % des Français utiliseraient le gaz pour se chauffer selon l'ADEME, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie. Or le gaz est une énergie fossile dont le gouvernement souhaite limiter la consommation. Pour cette raison, à la suite de la réglementation environnementale RE 2020, le chauffage au gaz est interdit depuis le 1er janvier 2022 pour les logements neufs. Cela concerne toutes les chaudières à gaz, même les chaudières à condensation. Heureusement il existe plusieurs alternatives au chauffage au gaz. Laquelle privilégier ? Nous vous aidons à faire un choix.

Les pompes à chaleur (PAC), une excellente alternative au chauffage au gaz

Les pompes à chaleur possèdent un avantage évident du point de vue écologique. Elles fonctionnent grâce à des énergies gratuites et permettent de produire de l’eau chaude sanitaire et de la chaleur. Elles utilisent une quantité d’énergie raisonnable pour fonctionner.
Plusieurs types de PAC existent sur le marché. Deux solutions sont à privilégier pour un simple usage domestique. Il s’agit tout d’abord de la PAC air/air qui fonctionne avec les calories présentes dans l’air extérieur pour le chauffage à l’intérieur. Elle transmet la chaleur grâce à des ventilo-convecteurs. Cette solution est particulièrement adaptée dans les zones à climat tempéré.
La pompe à chaleur air/eau est une technologie plus performante. Elle utilise également les calories de l’air extérieur, mais transmet la chaleur par l’eau de chauffage. Ce système donne un confort supérieur.
Il faut toutefois mentionner que dans les régions froides, la PAC devra souvent être complétée par un chauffage d’appoint comme un chauffage électrique.

Les dispositifs de solaire combiné

L’un des avantages du système solaire combiné est la polyvalence. Il peut être utilisé pour produire de l’eau chaude et pour chauffer la maison. L’installation fonctionne grâce à des capteurs solaires, éléments qui diffusent immédiatement la chaleur par le plancher chauffant. Un autre dispositif existe, il s’agit de l’hydroaccumulation, mais qui est moins efficace que la première solution.
Le chauffage solaire présente toutefois des inconvénients :

Le coût des travaux d’installation (moins onéreux toutefois dans le cas de l’hydroaccumulation) ;
Le manque de production de chaleur si le soleil est absent. Il s’agit donc d’un mode de chauffage plus adapté aux régions ensoleillées.

La chaleur biomasse et le poêle à bois

Elle fonctionne au bois ou des sous-produits comme les pellets, des copeaux ou des granulés.
Il s’agit d’une gamme de chauffage peu onéreuse qui permet de chauffer toute la maison avec une énergie propre (faible émission de CO2). Le prix de revient annuel est comparable à la PAC pour les petits logements (ce qui n’est pas le cas pour les grands logements).
Par ailleurs, la chaudière biomasse peut être utilisée comme chauffage central. Elle possède un rendement intéressant. Les chaudières bénéficiant du label Flamme verte ont un rendement de plus de 87 %.
Le poêle a bois est également un chauffage écologique. Il est toutefois souvent utilisé comme chauffage d’appoint. De plus, il existe la contrainte de l’approvisionnement pour les équipements non équipés d’un réservoir intégré.

Le chauffage électrique de qualité pour remplacer le chauffage au gaz

S’il a pu être dénigré à une époque, le chauffage électrique rend désormais de grands services.
Au niveau de la puissance, il repose sur une technologie aboutie qui permet un confort thermique optimal tout en limitant la consommation d’énergie. De plus, le chauffage électrique le plus perfectionné permet une gestion sur-mesure de la chauffe dans toutes les pièces de la maison.
L’installation est très simple. Nul besoin en effet d’installer un circuit de canalisation. Il convient juste de respecter les normes électriques applicables. Vous pouvez aussi opter pour une prestation complète proposée par un fabricant de radiateurs électriques qui vous accompagnera dans le réglage de vos équipements.
Question sécurité, le chauffage électrique ne nécessite pas d’entretien obligatoire. Il n’existe aucun risque d’intoxication. De plus, la France est indépendante en matière de production d’énergie décarbonée qu’elle soit d’origine nucléaire ou issue des énergies renouvelables comme l’hydraulique. Vous pouvez aussi coupler votre installation avec de l’énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques.
Pour une basse consommation d’électricité, vous pouvez opter pour des radiateurs à inertie sèche qui assurent une chaleur homogène.

Il existe en outre des solutions d’optimisations pour un chauffage électrique moins énergivore :

  • Le thermostat programmable du radiateur qui offre le choix du moment de chauffe et limite de fait votre consommation énergétique ;
  • Le détecteur de présence qui adaptera la chaleur selon le rythme d’occupation du logement ;
  • Les applications mobiles qui permettent le pilotage du votre chauffage avec un smartphone.

De plus, les particuliers remplaçant un ancien modèle de chauffage électrique (les « grille-pain ») par un modèle performant peuvent bénéficier d’une d’aide sous conditions de ressources : le « coup de pouce chauffage ».
 Par ailleurs, les chauffages électriques les plus récents offrent une bonne solution pour réduire la présence de polluants dans votre habitation :

Autrefois une caractéristique des convecteurs, les appareils récents ne dispersent plus la poussière et diffusent une chaleur homogène et douce ;
Le maintien d’un bon taux de température et d’hygrométrie partout dans la maison là où les convecteurs classiques avaient tendance à assécher l’air.

Nous disposons d’une large gamme de produits de radiateurs haute performance :

Pour en savoir plus :

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message