logo
Compte
>

QUELLE PUISSANCE DE RADIATEUR CHOISIR ? LES 6 ASTUCES À CONNAÎTRE

publié le 12/09/2022

Le choix de la puissance adéquate pour un radiateur électrique est essentiel pour votre confort. Des valeurs moyennes de chauffage par mètre carré existent. Toutefois, la situation de chaque logement varie selon l’isolation de l’habitation, sa localisation géographique, l’exposition au soleil de la pièce à chauffer. Votre niveau de confort souhaité, qui peut varier d’une personne à l’autre, est un autre paramètre, plus subjectif. On vous en dit plus sur les critères à retenir pour calculer la puissance des radiateurs pour chauffer une habitation.

La surface et le volume de la pièce à chauffer

La puissance moyenne recommandée pour un mètre carré est évaluée en fonction d’une hauteur de 2,5 m sous plafond, une valeur standard. Elle est évaluée entre 70 W et 100 W par m². Autrement dit, pour une pièce de 15 m², une puissance entre 1 050 W et 1 500 W devrait convenir. Pour autant, cette moyenne doit être pondérée en fonction de plusieurs critères.
Ainsi un deux pièces ayant la même superficie au sol n’aura pas les mêmes besoins de chauffage si la hauteur sous plafond diffère.
Pour obtenir le volume d’un espace, deux méthodes peuvent être utilisées :

  • Le produit de la largeur de la pièce par sa longueur et sa hauteur. Autrement dit : V= L x l x h ;
  • Le produit de la surface au sol en mètre carré par sa hauteur sous plafond.

Par ailleurs, la puissance de chauffe d’un radiateur est calculée comme suit :
Puissance du radiateur = V x G x Delta.
V = volume
G= coefficient de déperdition volumique dépendant de l’isolation. Il est exprimé en W/m3. ° C. Il est compris entre 0 (isolation parfaite) à 3 (pas d’isolation).
Delta : les chauffagistes utilisent la dénomination delta qui varie en fonction de votre zone géographique et de son climat. Le delta marque la différence de température extérieure la plus basse (température de base) et la température souhaitée (température de référence).
Ainsi, pour une pièce de 15 m², bien isolée (G=1,5) dans une région tempérée avec une hauteur sous plafond de 2,5 m pour une température souhaitée de 19 °C nous aurons : (2,5 x 15) x 1,5 x [19 - (-7)] = 1462 W.

L’isolation thermique de l’habitation

L’isolation d’une maison est un critère essentiel. Avec une bonne isolation, la puissance du radiateur nécessaire sera moindre. Il existe à ce titre plusieurs aides à la rénovation énergétique de votre logement : MaPrimeRnov et les aides de l’Anah par exemple.
Ainsi, avant de remplacer vos anciens radiateurs par des modèles plus performants, il est fortement conseillé de faire un bilan thermique du logement. Cela vous permettra en particulier de limiter les déperditions de chaleur (portes, les combles, le toit, les murs, les fenêtres…).

Le lieu de votre habitation

On prend ici en compte l’exposition au soleil, l’altitude et le climat. Ces critères sont essentiels pour choisir la meilleure puissance de chauffage.
Ainsi, pour une habitation bénéficiant d’une qualité d’isolation moyenne, il faut compter 35 W/m3 dans un climat doux, 40 W/m3 pour un climat tempéré et 50 W/m3 pour un climat froid.
Il faut aussi prendre en compte d’autres paramètres comme :

  • La mitoyenneté ;
  • L’exposition prolongée au soleil (orientation sud) ;
  • La localisation de la maison, en altitude ou en plaine.

Avant d’investir dans de nouveaux chauffages, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un chauffagiste.

La prise en compte de la température souhaitée dans le logement

Tout le monde n’a pas les mêmes références. Le choix de la puissance de vos radiateurs en dépendra. Toutefois, vérifiez que la température que vous souhaitez obtenir soit compatible avec votre budget et qu’elle n’accroisse pas trop votre empreinte écologique.
Pour autant, selon l’ADEME, baisser son chauffage de 1 °C permet de réaliser 7 % d’économies environ sur votre consommation d’énergie.

Combien de radiateurs sont-ils nécessaires pour chauffer une pièce ?

Pour réaliser des économies d’énergie, il est préférable d’installer deux radiateurs utilisés à moyenne capacité qu’un seul utilisé au maximum de sa capacité. Un appareil en surchauffe est en effet très gourmand en énergie. C’est le cas par exemple d’un séjour de 30 m².  Pour une chambre de taille standard (10/15 m²) un simple radiateur sera suffisant.
De plus, le choix du bon emplacement des radiateurs est important : les placer loin des meubles qui captent la chaleur, sous une ouverture par exemple.
Il existe en outre différents types de radiateurs électriques qui ne rendent pas les mêmes services :

  • Les radiateurs convecteurs électriques qui montent rapidement en température, mais ne bénéficient d’aucune inertie et ont tendance à assécher l’air ;
  • Les radiateurs radiants qui montent moins vite en chaleur, mais procurent un confort supérieur ;
  • Les radiateurs à inertie qui restituent la chaleur même lorsque l’appareil est éteint.

Les régulateurs et les programmateurs

La température idéale dans une habitation n’est pas nécessairement la même en fonction des pièces. Ainsi, il est conseillé :

  • Une température de 19 °C pour les pièces à vivre (salle à manger, salon, cuisine et séjour) ;
  • Une température de 17 °C pour une chambre ;
  • Une température de 22 °C dans une salle de bain quand vous l’occupez.

D’où l’importance des robinets thermostatiques qui permettent de réguler la chaleur par chauffage. Il existe aussi des thermostats programmables qui offrent la possibilité de chauffer les pièces en fonction de votre absence ou de votre présence. Certains dispositifs sont prévus pour une régulation par smartphone. 
Pour en savoir plus avec Carrera

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message