logo
Compte
>

RADIATEUR VERTICAL : INSTALLATION ET UTILISATION

publié le 13/09/2022

Le radiateur vertical a trouvé sa place dans nos logements, notamment grâce à son design, mais pas que. Cet appareil de chauffage peut s’installer dans toutes les pièces d’une habitation et est proposé avec différentes fonctionnalités et programmes de chauffage.

Voyons ensemble les caractéristiques et les atouts de ce mode de chauffage.

Quels sont les différents types de radiateurs verticaux ?

Concernant le fonctionnement du radiateur, les principaux types de radiateurs électriques verticaux sont :

Vous pouvez également retrouver des radiateurs verticaux à eau chaude avec un système de chauffage central.

Pour une solution offrant confort et facilité d’installation, installer un radiateur à inertie est idéal comme mode de chauffage.

Quelles différences entre un radiateur vertical et un radiateur horizontal ?

Comme l’on peut s’en douter, la principale différence se situe au niveau des dimensions du radiateur. Un radiateur vertical présente une hauteur supérieure à sa largeur. Un radiateur horizontal quant à lui présente une largeur supérieure à la hauteur.

En ce qui concerne la diffusion de la chaleur, la différence est faible. À puissance égale, la possible différence concernant la diffusion de la chaleur est bien souvent imperceptible pour les habitants du logement.

Quels sont les avantages d’un radiateur vertical ?

Les avantages d’un radiateur vertical dépendent en grande partie de son mode de fonctionnement. Le radiateur vertical à inertie représente une solution de chauffage qui allie efficacité, confort thermique et basse consommation en énergie.

Les avantages du radiateur électrique vertical à inertie sont :

  • la production d’une chaleur douce qui n’assèche pas l’air ;

  • plusieurs modes de chauffage tels que le mode éco, le mode confort ou bien encore le mode hors gel ;

  • différentes dimensions proposées, pour une pose adaptée à l’espace dédié sur les murs du logement ;

  • un design contemporain ;

  • un gain de place sur les murs, avec un radiateur qui s’étend davantage en hauteur qu’en largeur, afin de pouvoir disposer plus facilement son mobilier ;

  • une installation facilitée avec un support mural à fixer au mur, à côté d’une sortie de câble conforme au branchement d’un radiateur électrique ;

  • un cœur de chauffe présent sur ces radiateurs à accumulation qui a pour effet d’optimiser la consommation de l’appareil pour réaliser des économies d’énergie.

Si vous hésitez entre un radiateur à inertie sèche et un radiateur à inertie fluide, il est bon de rappeler qu’un radiateur à inertie fluide présente un risque de fuite du liquide caloporteur. Le radiateur à inertie sèche avec un cœur de chauffe en pierre de céramique, en fonte ou en aluminium ne contient pas de liquide caloporteur et est donc moins sujet aux pannes.

Où l’installer ?

Un radiateur vertical électrique peut être installé à différents endroits se trouvant à proximité d’une alimentation électrique adaptée au branchement d’un radiateur électrique fixe.

Pour utiliser un radiateur électrique dans une salle de bains, ce dernier doit être installé dans le volume 2 ou dans l’espace hors volume, afin d’être suffisamment éloigné des points d’eau.

De plus, il est conseillé d’installer un radiateur vertical à proximité d’une fenêtre ou d’une porte, afin d’atténuer tout ressenti de courants d’air frais pouvant provenir de ces ouvertures.

Afin de garantir une rapide montée en température et éviter tout risque de surchauffe, les distances minimales sans obstacle à respecter autour du radiateur sont :

  • 120 mm entre le sol et le bas de l’appareil ;

  • 200 mm entre le plafond ou tout autre objet et le haut du radiateur ;

  • 150 mm de chaque côté ;

  • 1000 mm devant la façade du radiateur.

L’achat d’un radiateur vertical nécessite donc de vérifier au préalable la hauteur sous plafond. Les hauteurs proposées sur ce type d’appareil sont généralement adaptées pour une dimension standard de hauteur sous plafond. La vigilance est de mise pour les pièces sous les combles.

Comment bien choisir son radiateur à inertie vertical ?

Pour choisir un radiateur adapté à vos besoins en chauffage, les principaux critères de sélection sont :

  • la conformité de l’appareil aux normes françaises et européennes (norme NF et CE) ;

  • la puissance du radiateur, avec une estimation moyenne de 70 W à 100 W par m² de surface de chauffe ;

  • la capacité d’inertie, qui dépend notamment de la performance thermique du corps de chauffe du radiateur ;

  • la composition du cœur de chauffe, pour une bonne diffusion de la chaleur ;

  • les modes de chauffage proposés ;

  • le design et la couleur du radiateur.

Chez Carrera, notre gamme de radiateurs verticaux à inertie comprend :

  • le radiateur à inertie sèche électrique avec un cœur de chauffe en céramique ou en fonte et un châssis carrosserie en acier, qui permet de chauffer confortablement votre logement avec une chaleur douce, homogène et durable ;

  • le radiateur électrique à double système chauffant avec un cœur de chauffe en céramique ou en fonte et un film chauffant en aluminium, pour profiter d’une chaleur douce et durable ainsi que d’une rapide montée en température pour atteindre rapidement la température intérieure souhaitée ;

Ce type de radiateur intelligent comprend également plusieurs programmes « écopilotes », pour vous aider à réaliser des économies d’énergie en éliminant toute consommation d’énergie inutile de l’appareil. De plus, grâce à sa capacité d’inertie, ce radiateur électrique chauffe la pièce durant plusieurs minutes, y fois le radiateur éteint ou mis en veille. N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers Carrera pour en savoir plus.

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message