logo
Compte
>

OÙ PLACER SON SÈCHE-SERVIETTES  ? TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR

publié le 26/08/2022

Vous cherchez un appareil qui peut à la fois vous fournir des serviettes chaudes, et réchauffer l’atmosphère de votre salle de bain ? Doté de cette double fonctionnalité, le radiateur sèche-serviettes est fait pour vous ! Suivez nos conseils, car installer ce type d’appareil n’est pas anodin, tant du point de vue de votre sécurité que de la gestion de l’espace.

Sommaire :

  • Où placer son sèche-serviettes ?
  • Bien installer son sèche-serviettes
  • Pour aller plus loin

Où placer son sèche-serviettes ?

Les radiateurs sèche-serviettes contiennent des composantes électriques. Leur emplacement doit donc être choisi avec soin. Mais ce n’est pas la seule raison et nous vous invitons à découvrir pourquoi.

Attention à la réglementation

Les normes réglementaires en vigueur visent la protection de l’usager, pour parer à tout risque d’électrocution dans la salle de bain. Ainsi, les sèche-serviettes électriques doivent être impérativement installés à plus de 60 cm de distance du point d’eau. Dans l’idéal, l’appareil est a minima de classe II, et a un indice de protection égal ou supérieur à 44.

Pour éviter les risques de brûlure ou de surchauffe, ces radiateurs se placent au minimum à 20 cm du sol, à 15 cm d’un coin de mur, et à pas moins de 15 cm du plafond.

Emplacement et performance

Il est recommandé de ne pas placer le sèche-serviettes sous une VMC. Toute la chaleur produite serait immédiatement aspirée vers l’extérieur. De même, évitez de l’installer dans un endroit exigu, ou face à un meuble : ceci gênerait la diffusion de l’air chaud.

Pour bien faire les choses, l’idéal est de le positionner près d’une porte, sur un mur froid ou à côté d’une fenêtre. L’avantage qui en découle est de contrecarrer les effets délétères du froid, ou des courants d’air. Enfin, pour des raisons pratiques, choisissez un emplacement face au bac de douche, ou non loin de la baignoire. Vous pourrez ainsi attraper votre sortie de bain en un clin d’œil.

Voici une astuce de rangement permise grâce à cet accessoire : il est utilisable ailleurs que dans la salle d’eau. Dans une cuisine, ou dans une buanderie, c’est une excellente solution pour faire sécher le linge et les torchons.

Conseil de pro : en cas de rénovation du logement, planifiez les étapes de votre travail. Il n’est pas rare de devoir démonter la crédence de la cuisine, car la pose du sèche-serviettes n’avait pas été prévue !

Et rassurez-vous : vous n’aurez pas à sacrifier la décoration de votre salle d’eau pour respecter les normes de sécurité. Les nombreux designs de nos sèche-serviettes électriques s’adaptent à chaque déco, couleurs de murs, ou revêtements de sol. À vous de faire le bon choix !

Bien installer son sèche-serviettes

Avant toute intervention sur le réseau électrique de votre habitation, pensez à couper le courant.

Poser les fixations

Sur la base de nos conseils de positionnement, choisissez le meilleur endroit pour votre nouveau sèche-serviettes. Tenez compte du raccordement électrique : il doit être positionné à 25 cm du sol minimum, et être masqué par l’appareil une fois posé.

Avec un crayon et un niveau à bulle, tracez la ligne de niveau sur laquelle vous réaliserez le perçage des trous destinés aux chevilles. Vous y vissez ensuite les embases du dispositif de fixation, lesquelles accueillent les entretoises. Ces entretoises aident à fixer le sèche-serviettes au mur. Elles l’écartent également de la paroi, une fois les branchements électriques effectués.

Vous souhaitez placer votre appareil sur un mur garni de carrelage ? Afin de ne pas l’endommager, veillez à choisir une vitesse de perçage tout d’abord très lente, puis accélérez progressivement.

Faire le raccordement électrique

Ôtez le cache de la boîte d’encastrement, puis accédez au circuit électrique du logement. Raccorder les fils électriques est assez simple. Référez-vous à la notice d’utilisation de votre appareil pour être certain de la destination des fils selon leur couleur. Sachez que les sèche-serviettes électriques de classe II n’ont pas besoin d’être raccordés à la terre. De même, pensez à raccorder le fil-pilote de votre appareil, s’il en est équipé. Ne laissez aucun fil dénudé avant de remettre le cache mural. Enfin, assurez-vous d’avoir protégé votre appareil au niveau du disjoncteur, grâce à un interrupteur différentiel.

Fixer le sèche-serviettes

Vous pouvez maintenant passer à l’étape de fixation. Assurez-vous que l’appareil est bien droit, avec le niveau à bulle. Vous pouvez alors serrer les vis des embases, et mettre en route votre appareil.

Le sèche-serviettes est un appareil pratique, et adapté à tous les besoins de la maison. Vous pouvez le placer dans un espace qui doit être accessible, mais suffisamment éloigné des points d’eau. Il en va de votre sécurité.

Pour aller plus loin

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message