logo
Compte
>

RÉNOVATION : QUEL CHAUFFAGE CHOISIR DANS L’ANCIEN ?

publié le 13/09/2022

La rénovation d’une maison ancienne diffère de la construction d’un logement neuf, puisque vous devez composer avec les contraintes du bâtiment existant. Outre le choix d’une chaudière au gaz ou d’une pompe à chaleur, de radiateurs électriques ou d’un plancher chauffant, vous devez également étudier l’état thermique de votre maison. Avant de vous lancer dans les travaux, découvrez notre guide chauffage dans l’ancien.

Rafraîchir le système de chauffage existant

Changer la chaudière au gaz classique

Peu cher à l’installation et performant, le gaz se positionne à la première place des énergies de chauffage les plus utilisées en France. Particulièrement adapté à une grande habitation, le chauffage au gaz reste néanmoins une énergie fossile très polluante. De plus, le prix du gaz naturel est fortement soumis à des variations, qui entraînent l’augmentation des factures de chauffage. À ce titre, on compare souvent le gaz au fioul, encore plus polluant et plus cher que le gaz naturel. On évite donc l’installation d’une nouvelle chaudière au fioul.

Pour profiter de ce type de chauffage en réduisant son impact écologique et ses factures, il faut opter pour une chaudière à basse température ou à condensation. La première suffit à garantir le confort dans un petit espace, grâce à sa taille compacte. La seconde se prête davantage aux grands volumes, qu’elle saura chauffer de manière homogène en récupérant l’énergie dans la fumée produite par la combustion.

Si vous êtes propriétaire d’une maison initialement chauffée au gaz, changer de chaudière pour un modèle plus performant peut-être une solution efficace et simple.

Remplacer les radiateurs à convection

Le chauffage à l’électricité talonne le gaz et se positionne en deuxième choix de source d’énergie de chauffage chez les français. Très simple à installer et nécessitant qu’un faible investissement de départ, le chauffage électrique peut se révéler très cher à l’utilisation. Les causes sont multiples, notamment le prix initialement élevé de l’électricité, mais également une mauvaise isolation thermique et des émetteurs de chauffage peu performants. Si votre maison est équipée en radiateurs électriques et que vous souhaitez conserver cette source d’énergie, mais en réduisant vos factures, c’est possible. Il s’agira de remplacer les anciens radiateurs par des appareils plus récents et donc plus économiques et plus performants.

Carrera propose les deux types de radiateurs les plus efficaces, à savoir des radiateurs à inertie et à inertie double cœur, céramiques ou fonte ainsi que des radiateurs à panneaux rayonnants. Ces modèles permettent une diffusion de la chaleur homogène et constante, pour une consommation énergétique maîtrisée.

Changer pour les énergies renouvelables

Opter pour la pompe à chaleur

Meilleure pour la planète, efficace et économique à l’usage, la pompe à chaleur séduit de plus en plus de foyers. Ce système de chauffe utilise différentes sources d’énergie renouvelable : la PAC air/air puise les calories contenues dans l’air extérieur pour les distribuer sous forme de chaleur dans l’air intérieur. Le modèle air/eau permet également de générer l’eau chaude sanitaire de l’habitation. Enfin, la pompe à chaleur géothermique se sert des calories contenues dans le sol pour produire de l’énergie de chauffage. Dans tous les cas, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite l’accès à l’extérieur du bâtiment et dans le cas de la PAC géothermique, de posséder un terrain pouvant accueillir les installations.

Bien qu’efficace et économique sur le long terme, cette solution de chauffage demande un important investissement financier de départ. Mais plusieurs aides à la transition énergétique peuvent couvrir une grande partie de ces dépenses, si votre maison ancienne a été construite il y a plus de 15 ans.

Se chauffer au bois

Si votre priorité est de faire des économies, l’utilisation d’un système de chauffage au bois permet de joindre l’utile à l’agréable. Car le bois est non seulement l’énergie la moins chère du marché, mais c’est également la plus écologique. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour choisir ce mode de chauffage : votre maison ancienne dispose d’un réseau de chauffage central qui peut être relié à une chaudière à bois ou bien un poêle rattaché à un réseau de distribution peut prendre la place de chauffage principal. Le combustible se présente également sous plusieurs formes, telles que les traditionnelles bûches de bois, les pellets ou les granulés de bois. Ces dernières offrent le rendement le plus intéressant et occupent le moins d’espace de stockage. Car il est important de prévoir un espace pour le stock de combustible de votre chauffage au bois.

L’installation de cet équipement de chauffage est coûteuse, mais elle est également soumise aux aides de l’Etat.

Réviser l’isolation de sa maison ancienne

Avant d’installer un nouveau système de chauffage, il est important de vérifier la qualité de l’isolation de votre maison ancienne. Si elle est mauvaise, vous risquez une déperdition de chaleur qui ne pourra pas être résolue par un changement de système de chauffage, mais seulement par des travaux de rénovation.

  • Commencez par vérifier l’épaisseur des fenêtres de votre logement. Le simple vitrage isole non seulement mal au niveau thermique, mais également au niveau phonique. Si votre maison donne sur une rue passante, vous apprécierez d’autant plus la transition vers un double vitrage.
  • Contrôlez l’état de votre toiture. Les combles des habitations anciennes ne sont souvent pas isolés, ce qui peut entraîner jusqu’à 30% de pertes de chaleur. Les travaux de toiture sont souvent coûteux, mais plusieurs dispositifs de l’Etat permettent de réduire considérablement la facture finale.

Une fois la révision de l’isolation effectuée et votre choix de système de chauffage fait, vous pouvez apprécier le charme de votre maison ancienne.

Sur le même sujet :

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message