logo
Compte
>

5 RAISONS D’ÉVITER DE SURCHAUFFER UNE PIÈCE

publié le 02/09/2022

Le prix de l’énergie augmente, comme celui de beaucoup de produits de première nécessité. Vous vous demandez comment arriver à vous chauffer en hiver tout en conservant des factures modérées ? La souplesse d’emploi des appareils de chauffage électriques a aussi son revers. Beaucoup sont tentés d’arrêter leurs radiateurs pour ensuite les remettre en marche quand le froid arrive, croyant réaliser des économies. Faut-il couper le chauffage dans les pièces où l’on ne se trouve pas et l’allumer à pleine puissance le moment venu ? Dans cet article, nous vous expliquons les raisons pour lesquelles il faut éviter de surchauffer les pièces de votre habitation. Nous vous donnons aussi des conseils pour vous permettre de vous chauffer confortablement et sans excès.

Raison n°1 : au lieu de l’économiser, vous gaspillez de l’énergie

Les appareils de chauffage, qu’ils fonctionnent à l'électricité ou avec une autre source d’énergie, ont une puissance donnée. Si vous choisissez de mettre en marche votre chauffage seulement de manière intermittente, attention aux effets néfastes sur la consommation !

Lorsque vous constatez qu’il fait froid et qu’il faut mettre en route le chauffage de votre maison, comment procédez-vous ? Vous souhaitez atteindre rapidement une température intérieure confortable, par exemple 19 degrés. Vos appareils de chauffage sont limités par leur puissance maximale. Votre habitation mettra le même temps pour atteindre 19 degrés quelle que soit la température réglée sur votre thermostat.

Il est donc inutile de régler le thermostat sur une température supérieure en croyant chauffer plus vite. De plus, en faisant ainsi, votre chauffage fonctionne jusqu’à atteindre une température supérieure à celle qui est nécessaire. Le résultat ? Votre logement est surchauffé. Toute l’énergie utilisée au-delà de la température conseillée est gaspillée.

L’utilisation des ressources en énergie à mauvais escient a aussi un impact environnemental auquel il faut penser. Agissons de manière écoresponsable !

Raison n°2 : vous jetez de l’argent par les fenêtres

En adoptant un fonctionnement en tout-ou-rien comme décrit plus haut, vous en arrivez à surchauffer votre logement et à gaspiller de l’énergie. Au lieu de réaliser des économies sur vos factures, ce comportement a toutes les chances de les alourdir.

On estime qu’un degré de plus augmente les dépenses de chauffage de 7 %, voilà de quoi vous faire réfléchir !

Raison n°3 : votre confort reste insatisfaisant

La sensation de confort thermique repose sur les échanges au niveau de notre peau. Vous l’avez constaté en vous mettant au soleil ou en vous approchant d’un feu de bois. Ce sont les échanges par rayonnement qui sont les plus importants.

Dans un logement dont les murs et les surfaces sont restés froids, notre corps perd de la chaleur par rayonnement. Nous avons alors une sensation de froid.

Par conséquent, que se passe-t-il si vous laissez le chauffage à l’arrêt et ne le mettez en marche que ponctuellement ? Les murs restent froids et vous avez une sensation d’inconfort thermique, même si l’air est à 19 degrés ou plus.

Raison n°4 : votre santé est en jeu

Un logement surchauffé est néfaste pour votre santé et celle des membres de votre foyer. En augmentant exagérément la température d’une pièce, vous pourrez ressentir un dessèchement des voies respiratoires. Cela favorise l’apparition de maladies de la sphère ORL comme des rhinites, des maux de gorge ou de la toux.

Pour un sommeil réparateur, il est conseillé de dormir dans une pièce fraîche. Cela contribue également à la qualité du sommeil de vos enfants.

Il faut aussi veiller à aérer régulièrement le logement pour des raisons évidentes d’hygiène.

Raison n°5 : votre lieu de vie se dégrade

Un logement dont une partie est surchauffée et dont le reste est sans chauffage risque de se dégrader. En effet, si vous chauffez seulement une partie du logement à la fois en augmentant excessivement le thermostat, les murs resteront froids.

Il y a le risque d’avoir de la condensation sur les surfaces froides donnant sur l’extérieur (murs, fenêtres). À la longue, ce phénomène conduit à l’apparition de moisissures sur les murs, les rideaux et dans les armoires.

Les plantes vertes vous seront aussi reconnaissantes de leur éviter ce type de mauvais traitement.

Comment régler son chauffage pour éviter de surchauffer les pièces de sa maison ?

En évitant de surchauffer votre maison, il est possible de réaliser des économies et d'obtenir un meilleur confort. En pratique, comment procéder ?

Les appareils de chauffage modernes sont dotés de thermostats performants et de systèmes de programmation. Il faut utiliser tous ces atouts ! Nous vous conseillons :

  • d’aérer toutes les pièces quotidiennement pendant 10 minutes, pour chasser l’humidité et les microbes de votre logement ;
  • de régler le thermostat sur 19 degrés dans le salon, sur 17 à 18 degrés dans les chambres ;
  • de fermer les volets ou les rideaux la nuit ;
  • d’utiliser le programmateur pour réduire la température pendant la nuit et pendant les heures de la journée où le logement est inoccupé.

La règle primordiale est d’éviter absolument de pousser le thermostat à fond car cela ne chauffe pas plus vite.

Avec ces quelques astuces, votre habitation restera à une température confortable sans les à-coups néfastes pour la consommation d’énergie. Les plages horaires où le chauffage est réduit conserveront une température suffisante qui évite d’avoir le désagrément des murs froids.

Voir aussi :

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message