logo
Compte
>

NOS CONSEILS POUR SUPPRIMER LE BRUIT DE DILATATION D’UN RADIATEUR ÉLECTRIQUE

publié le 02/01/2023

C’est chaque fois la même chose : dès que vous allumez le chauffage dans votre chambre, votre radiateur électrique émet des bruits semblables à des claquements. Vous aimeriez bien les éviter et trouver une solution afin de pouvoir dormir sans être dérangé.

Nous vous proposons de découvrir l’origine de ces sons désagréables. Puis, nous vous conseillons sur les moyens simples à mettre en œuvre pour régler votre appareil de chauffage. Alors, si vous voulez en savoir plus, c’est par ici !

D’où vient le bruit de dilatation de mon radiateur électrique ?

Quelle est la cause de ces bruits dans un radiateur  ? Ce sont les pièces métalliques qui se dilatent sous l’action de la chaleur alors qu’elles étaient contractées à froid. La pression exercée se traduit alors par un claquement sonore. C’est donc quelque chose de tout à fait normal. Ce sont les convecteurs et les panneaux rayonnants ancienne génération qui émettent le plus ce son assez caractéristique.

Notons que les systèmes de chauffage récents ont réussi à corriger ce petit défaut. En effet, les radiateurs à inertie sont conseillés pour leur caractère silencieux. Dotés d’un cœur de chauffe en matériaux réfractaires, les écarts de température sont beaucoup moins marqués. Ils chauffent en douceur, puis refroidissent progressivement. La dilatation des composantes métalliques de ces radiateurs est plus discrète.

Le chauffage en fonte fait partie de la grande famille des radiateurs à inertie. Il peut émettre de légers craquements pendant la phase de chauffe. Cela tient principalement à la composition du cœur de chauffe, la fonte étant un métal. À ce titre, le radiateur en céramique remporte la palme de l’appareil de chauffage le plus silencieux.

Comment mettre fin aux claquements ?

Limiter les écarts trop importants de température est déjà un bon début. En mode éco, votre radiateur électrique est toujours tiède. Ceci réduit la dilatation thermique des pièces de métal. Donc, dans la mesure du possible, évitez d’éteindre complètement le chauffage une fois entré dans la période où vous allez chauffer régulièrement. Si la pièce est bien isolée, cela aura un effet positif sur la réduction des chocs thermiques.

Par contre, si l’appareil produit un claquement plus fort qu’à l’accoutumée, ou qu’un son anormal provient de votre équipement, c’est qu’un problème est présent. Alors, contactez sans attendre un professionnel qui effectuera une série de vérifications. Mais non sans avoir auparavant arrêté le chauffage, bien entendu.

Et si je me chauffe autrement ?

Et oui, les bruits de chauffage ne sont pas que l’apanage des radiateurs électriques. En effet, les chauffages à fluide, notamment ceux fonctionnant grâce à une chaudière, connaissent aussi leur lot de bruits et de sons étranges.

Vous entendez comme un bruit d’eau ou comme un sifflement qui semble généré par de l’air ? Le premier bon réflexe est de vérifier que tout fonctionne comme il se doit, tant au niveau de la chaudière que du circuit de chauffage. Contrôlez les robinets thermostatiques ainsi que les canalisations, et assurez-vous que la fixation des conduites est correcte.

Le bruit persiste ? Alors, une purge s’impose. Si un ou plusieurs radiateurs émettent des sifflements, des bulles d’air sont peut-être prisonnières dans les tuyaux. De l’air s’échappe alors par les joints en caoutchouc et les colliers de serrage. La température de l’eau dans les circuits est certainement trop élevée et le système est sous pression. Le mieux est alors d’éteindre la chaudière et d’ouvrir le purgeur pour chacun des radiateurs impliqués. Cela permet d’évacuer les éventuelles bulles d’air. Pensez à positionner une bassine en dessous pour récupérer l’eau, et ainsi éviter l’inondation.

Si le problème persiste, contrôlez le vase d’expansion et la pompe de la chaudière. Ces équipements jouent un rôle d’importance dans la régulation de la pression.

Un bruit de dilatation de radiateur électrique est normal

Même si vos radiateurs sont correctement installés, leurs composantes métalliques peuvent générer des sons. Ceux-ci vont du petit fourmillement pour les appareils les plus récents, aux gros claquements pour les plus anciens. Ce chant peu mélodieux de votre radiateur n’excède en général pas les deux premières minutes consécutives à l’allumage ou à la montée en température. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Pour éviter ces bruits, le meilleur moyen est encore de conserver ses appareils de chauffage allumés au minimum, sur un mode « éco », par exemple.

Découvrez d'autres sujets en rapport avec les radiateurs électriques :

Besoin d'aide ?

Notre service client vous répond du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Contactez-nous