logo
Compte
>

SÈCHE-SERVIETTES ÉLECTRIQUE OU À EAU ? COMMENT CHOISIR ?

publié le 08/09/2022

La salle de bain est une pièce où les exigences de température sont supérieures à la moyenne. Il est donc nécessaire d’y assurer un maintien optimal de la chaleur. Différents types d’appareils sont disponibles sur le marché. Performant et économique, le sèche-serviettes électrique est, comparativement au système à eau, le meilleur choix. Nous vous en détaillons ici les raisons.

Sommaire :

  • Sèche-serviettes électrique ou à eau ?
  • Leurs caractéristiques techniques en détail
  • Pour aller plus loin

Sèche-serviettes électrique ou à eau ?

Électrique ou à eau, le sèche-serviettes est, comme son nom le précise, tout indiqué pour faire sécher les serviettes. Cependant, cet appareil permet aussi de réchauffer les espaces. Le sèche-serviettes possède une structure majoritairement tubulaire. La plupart des modèles sont composés de deux tubes verticaux, et d’une quantité variable de tubes horizontaux, ronds ou plats. Les matériaux utilisés sont préférentiellement l’acier, l’aluminium, l’inox et parfois le verre ou le miroir. Leur design plat permet de les disposer le long d’un mur pour un gain de place évident.

Le sèche-serviettes à eau : des applications limitées

Le sèche-serviettes à eau implique tout d’abord que votre logement soit équipé d’une chaudière utilisant le fioul ou le gaz. Il ne chauffera la pièce d’eau que lorsque le système de chauffage est actif. Cela peut gêner votre confort en intersaison. De plus, son installation requiert l’intervention d’un plombier. Enfin, les risques de fuite et de rouille sont avérés avec le vieillissement du dispositif. C’est donc un dispositif qui ne convient pas à tous les types de logements.

Les atouts du sèche-serviettes électrique

Les sèche-serviettes électriques sont faciles à installer. Ils s’adaptent à tous types d’espaces, et nécessitent un simple branchement électrique. Et si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, faites appel à un professionnel.

Nous vous recommandons le modèle à inertie sèche. En effet, il a une excellente inertie et permet des économies d’énergie substantielles. Il a l’avantage d’être indépendant du système de chauffe de votre logement. Vous avez ainsi la garantie d’avoir une serviette chaude et sèche au sortir du bain, même si votre chaudière est arrêtée !

Leurs caractéristiques techniques en détail

Découvrez maintenant les caractéristiques techniques des sèche-serviettes électriques et à eau.

Le sèche-serviettes électrique

Le sèche-serviette électrique peut être à inertie (sèche ou fluide) ou rayonnant, voici leurs caractéristiques.

Les sèche-serviettes à inertie sèche ou fluide

L’inertie est la capacité d’un dispositif de chauffage à monter en température, puis à restituer cette chaleur après avoir arrêté de fonctionner.

Il est question d’inertie fluide pour les radiateurs à fluide caloporteur. Leur montée en température est rapide, mais ils dégagent peu de chaleur une fois arrêtés. De plus, outre le risque de fuite que cela induit, ces appareils peuvent rouiller à la longue.

L’inertie sèche, quant à elle, propose un cœur de chauffe solide en matériaux réfractaires. Composés de céramique, stéatite ou pierre de lave, ils stockent la chaleur produite, puis la diffusent lentement dans l’environnement une fois l’appareil éteint.

Le sèche-serviettes électrique rayonnant

Cet appareil peut être considéré comme un radiateur électrique équipé de portants à serviettes sur sa face avant. Le chauffage est assuré par une résistance. C’est un système assez énergivore et ayant peu d’inertie. Son utilisation est envisageable pour assurer un chauffage d’appoint dans une pièce de faible dimension, type salle d’eau.

Conseil de pro : Pour votre confort, nous vous recommandons le sèche-serviettes soufflant. Cette gamme est équipée d’un ventilateur qui propulse de l’air chaud à pleine puissance dans la pièce. Le réchauffement de votre salle de bain est immédiat, même dans un grand espace.

Le sèche-serviettes à eau

Ici, le dispositif est raccordé à la chaudière de votre logement. Celle-ci l’alimente alors en eau chaude. La montée en température est relativement rapide, mais l’inertie est moindre. Il existe un système mixte, alliant cette technologie de chauffe à l’électricité. Ceci permet de continuer à utiliser son sèche-serviettes même lorsque la chaudière ne fonctionne plus.

Les sèche-serviettes à technologie électrique et sèche présentent de nombreux atouts. Ils s’adapteront au profil de votre salle de bain, et vous offriront le confort de chauffe attendu. Vous hésitez encore sur le modèle à retenir ? Contactez nos experts pour recevoir des conseils !

Pour aller plus loin

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 29 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message