logo
Compte
>

COMMENT CALCULER LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE D’UN CLIMATISEUR ?

publié le 06/09/2022

Quand le mercure monte et qu’il fait très chaud, nous apprécions tous de pouvoir bénéficier d’un peu de fraîcheur grâce à un climatiseur. Cet appareil moderne qui équipe un nombre de plus en plus élevé de foyers nous permet de conserver un grand confort dans nos habitations. À l’heure des économies d’énergie, il est néanmoins très important de choisir des appareils de climatisation peu énergivores. Découvrez comment calculer la consommation électrique d’un climatiseur.

  • Comment calculer la consommation électrique d’un climatiseur ?
  • Le BTU, l’autre unité de mesure de la puissance d’un climatiseur
  • Choisir un climatiseur adapté pour limiter sa consommation d’électricité

Comment calculer la consommation électrique d’un climatiseur ?

Pour mesurer la consommation d’électricité d’une clim, il est nécessaire de connaître sa puissance.

Prenons l’exemple d’un système de rafraîchissement qui présente une puissance de 2000 watts (W).

Il faut ensuite multiplier cette indication par la durée de fonctionnement de l'appareil.

Si ce climatiseur tourne pendant 10 heures quotidiennement pendant 60 jours, il fonctionnera durant 600 heures.

En multipliant 600 heures par 2000 watts, nous obtenons 1 200 000 watts.

Pour connaître l’équivalent en kilowattheures, l’unité de mesure qui figure sur les factures d’électricité, divisez ce nombre par 1000.

1 200 000/1000 = 1200 kWh.

Ce total constitue donc la consommation électrique de l’appareil de refroidissement pendant ces 60 jours de l’année.

Vous voulez savoir ce que cela représente financièrement ? C’est simple ! Il suffit ensuite de multiplier ce chiffre par le prix du kWh indiqué sur votre facture.

Le tarif pourrait être de 0,18 euro/kWh.

Un climatiseur de 2000 watts aurait dans notre exemple un coût de fonctionnement de 216 euros (1200 kWh x 0,18 euro) à raison de 10 heures quotidiennes pendant cette période de 60 jours.

Vous souhaitez affiner l’analyse de vos dépenses d’électricité pour réduire la note ?

Découvrez ici comment calculer la consommation électrique d’une ampoule.

Le BTU, l’autre unité de mesure de la puissance d’un climatiseur

Pour estimer la consommation électrique d’un appareil de climatisation, nous nous appuyons donc sur sa puissance.

Souvent exprimée en watts, vous la trouverez aussi énoncée en BTU.

Le BTU ou British Thermal Unit est une unité de mesure d’énergie thermique qui, comme son nom l’indique, était initialement utilisée en Grande-Bretagne. De nos jours, de nombreux pays ont adopté cette unité pour les climatiseurs.

Pour obtenir l’équivalence en watts, sachez que 1 BTU/h équivaut à 0,293 watt.

Si vous choisissez par exemple un appareil de 10 000 BTU, l’équivalence exprimée en watts sera de 2930 W.

Choisir un climatiseur adapté pour limiter sa consommation d’électricité

Différents modèles sont disponibles sur le marché. Pour un achat bien pensé, vous sélectionnerez celui adapté à vos besoins et à votre budget.

La puissance frigorifique et l’étiquette énergie d’un climatiseur

Sélectionnez un climatiseur qui possède une puissance frigorifique — c’est-à-dire un BTU — adaptée à la taille de la pièce que vous souhaitez rafraîchir.

Prenez également en compte sa classe énergétique. Les climatiseurs, comme les autres appareils électroménagers, possèdent une étiquette énergie qui vous aidera dans votre choix.

Le coefficient de performance indiqué pour l’appareil vous indique le rapport de performance entre la puissance électrique et le froid restitué. Choisissez donc un climatiseur avec un coefficient de performance le plus élevé possible.

Les climatiseurs mobiles monoblocs

Ces appareils sont les plus faciles à installer. Ils sont souvent dotés de roulettes et vous les changerez de place très simplement. Ce sont les moins chers, mais ils présentent un inconvénient.

Effectivement, ce type de climatiseur est équipé d’un tuyau d’évacuation qui doit être sorti vers l’extérieur. Cela nécessite donc de laisser une fenêtre ouverte, par exemple.

Leur niveau sonore est assez élevé et ils sont relativement encombrants.

Ils suffisent toutefois pour fournir de l’air frais ponctuellement.

Les climatiseurs mobiles split

D’un prix plus élevé que les précédents, les appareils de climatisation split sont constitués de deux blocs distincts.

L’unité intérieure délivre l’air frais, tandis que le condenseur (avec ventilateur) est placé dehors. Ces dispositifs peuvent être bougés d’une pièce à l’autre.

Les deux parties du système sont reliées par un tuyau de quelques centimètres de diamètre.

Cela nécessite également de pouvoir le faire passer vers l’extérieur et de disposer d’une place où poser le ventilateur en toute sécurité.

Les climatiseurs fixes

Les climatiseurs fixes sont les plus efficaces, mais aussi les plus onéreux.

Ce sont des modèles split équipés d’une unité extérieure.

Cette partie de l’appareil peut être légèrement bruyante, assurez-vous de la disposer à un endroit où elle ne gênera personne. Consultez également le règlement de votre commune ou de votre copropriété pour savoir si vous êtes autorisé à placer une telle unité sur votre balcon ou dans votre jardin.

Certains climatiseurs sont réversibles et possèdent une double fonction : refroidissement et chauffage.

Les rafraîchisseurs d’air

Il s’agit d’un matériel d’appoint, sans évacuation. Il est adapté aux petites pièces pour rafraîchir l’air de quelques degrés. Ce n’est pas un mécanisme de climatisation au sens propre, ne confondez pas ce système très simple avec un climatiseur.

Choisissez avant tout un équipement ajusté à vos besoins. Si vous optez pour un climatiseur sous-dimensionné, celui-ci pourrait fonctionner en surrégime. Cela occasionnerait des dépenses inutiles et la durée de vie de votre appareil risquerait d’être raccourcie. Ne négligez pas l’entretien de votre climatisation pour qu’elle vous accompagne pendant de nombreuses années. Enfin, n’oubliez pas que pour faire des économies d’énergie, il est essentiel d’avoir un logement bien isolé. En cas de fortes chaleurs, conservez les volets clos et évitez d’ouvrir les fenêtres dans la journée. Aérez votre maison ou votre appartement au petit matin ou le soir, lorsque l’air ambiant est plus frais. Pour que votre climatiseur ne consomme pas trop d’électricité, réglez-le correctement. L’écart de température entre votre intérieur et l’extérieur ne doit pas dépasser quelques degrés. C’est un bon moyen de faire des économies d’énergie tout en bénéficiant du confort de la clim.

Pour aller plus loin sur le sujet :

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 31 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message