logo
Compte
>

COMMENT CALCULER LE BESOIN THERMIQUE DE MA SALLE DE BAIN ?

publié le 23/08/2022

Pour acheter un radiateur ou un sèche-serviette parfaitement adapté au besoin thermique de votre salle de bain, il vous faut dans un premier temps, calculer de manière précise, le besoin thermique de cette pièce (exprimé en watts).

Plusieurs critères importants sont donc à prendre en compte pour effectuer ce calcul :

  • Le volume global de votre salle de bain ;
  • L'isolation de votre pièce ;
  • La température souhaitée.

Il existe des sites et des logiciels gratuits qui effectuent pour vous ce genre de calcul. Vous pouvez donc savoir en quelques clics quel est le besoin thermique de votre salle de bain.

Nous vous détaillons tout de même dans cet article, quels sont les éléments importants à prendre en compte pour définir le besoin thermique de votre salle de bain et ainsi choisir, le bon radiateur ou sèche-serviette. Nous vous donnons également le calcul à effectuer pour définir rapidement et précisément votre besoin.

Le volume global de votre salle de bain

La plupart du temps, il est conseillé d'opter pour une puissance de 70 à 100 W par m² mais ceci n'est pas une règle "absolue". En effet, cette méthode manque de précision.

Ainsi, pour être le plus précis possible, vous pouvez commencer par évaluer le volume de la pièce que vous souhaitez chauffer. Ce calcul est simple :

V (volume) = longueur x largeur x hauteur

Par exemple, si votre salle de bain fait 2m de long, 3m de large et 3m de haut, le volume totale de votre pièce à chauffer sera de 18m3  (2X3X3).

Une fois la surface calculée, il vous faut ensuite définir le niveau d'isolation de votre pièce.

L'isolation de votre pièce

Vous devez connaitre le niveau d'isolation de votre maison, si vous ne le connaissez pas déjà. Il est désigné par la lettre "K" (*).

(*) Pour information, plus la valeur K est faible, plus son pouvoir isolant est grand. Cette valeur dépend de l'épaisseur et du type des matériaux utilisés. La valeur K minimale pour une construction neuve est k45. La valeur K des maisons passives varient entre k10 et k20.

Pour connaitre le niveau d'isolation de votre maison, vous pouvez réaliser un bilan thermique qui sera réalisé par un professionnel d'un bureau d'études. Son rôle est d'analyser chaque partie de la maison et de déceler les endroits où la chaleur produite par le chauffage est perdue, du fait d'une mauvaise isolation.

Si votre maison ou votre pièce est mal isolée, vous pourrez alors entreprendre des travaux de rénovation pour pallier à ce problème.

En effet, moins votre salle de bain sera isolée et plus les déperditions de chaleur seront importantes. Vous devrez ainsi, chauffer davantage votre pièce (augmentation de la puissance de chauffe), ce qui financièrement est plutôt contraignant.

Deux aspects négatifs importants à prendre en compte :

  • Augmentation des factures énergétiques ;
  • Hausse de l'empreinte carbone (émission de CO2).

Ces déperditions thermiques sont aussi très souvent synonymes d'inconfort thermique. Cela passe par des sensations de froid l'hiver et de chaleur lors des épisodes de canicule.

Vous comprenez donc pourquoi il est important de connaître le niveau d'isolation de votre maison. En ayant connaissance de celui-ci vous pouvez ainsi décider de l'optimiser (si nécessaire). Vous pourrez également prendre un radiateur ou un sèche-serviette entièrement adapté à votre situation.

La température souhaitée

Le dernier élément à définir est la température que vous souhaitez dans la pièce.

Notez que les besoins en chauffage ne sont pas les même en fonction du type de pièce. En effet, la température optimale dans une salle de bain est différente de celle d'une chambre. On recommande en général, entre 20° et 22°C pour une salle de bain et entre 16° et 18°C pour une chambre. Bien entendu, le confort thermique dépend également des préférences et des habitudes de vie de chacun.

A vous donc, de définir la température idéale que vous souhaitez pour chauffer votre salle de bain à la "bonne" température.

Gardez aussi en tête que baisser la température de 1° C représente 7 % de consommation en moins, ce qui n'est pas négligeable.

Enfin, la température extérieure a aussi un rôle important, puisqu’en fonction d’elle, il va falloir plus ou moins chauffer votre pièce pour atteindre la température souhaitée. Il s’agit alors de calculer l’écart entre la température désirée et la température extérieure moyenne basse, représenté par le DeltaT.

Les besoins en chauffage vont varier d'une région à une autre selon la température extérieure, le climat, l’altitude, l’humidité ou l’apport en soleil. Toutes les régions ne sont pas égales face à cela. Il faut donc s'adapter.

L'emplacement de votre logement, son orientation et son exposition, jouent également un rôle important. En effet, vous n'avez pas les même besoin entre un immeuble avec les fenêtres exposer plein sud et une maison isolée face nord.

Il faut donc bien prendre en compte tout ces éléments lorsque vous choisissez la température idéale pour chauffer votre pièce.

Le calcul final

Une fois que vous avez déterminer tout ces différents éléments, vous pouvez alors procéder à votre calcul : il s’agit d’une simple multiplication, à savoir V x DeltaT x K. On obtient alors, la puissance nécessaire pour chaque pièce, en Watt.

Exemple : si le volume de votre salle de bain est de 18m3, que l'écart entre la température désirée (22°C) et la température extérieur (10°C) est de 12°C et que votre coefficient d'isolation est de 20K, la puissance thermique dont vous aurez besoin sera de : 18x12x20= 5400 W

Il vous faudra donc un sèche-serviettes entre 6000 et 8000 watts.

D'ailleurs, pour définir la bonne taille de sèche-serviettes, aidez-vous de notre article : de quelle taille de sèche-serviettes ai-je besoin ?

Plus d'informations également dans notre article "comment calculer la puissance de mon sèche-serviettes ?"

Lorsque vous achetez un radiateur ou un sèche-serviette il est donc très important de bien calculer en amont le besoin thermique de votre salle de bain afin de choisir un appareil qui soit adapté. Vous pourrez ainsi, chauffer votre pièce à une température confortable tout en consommant le moins possible d’énergie.

Si vous sur ou sous-dimensionner votre besoin, cela aura d'importantes conséquences économiques et financières sur le long terme ; ce qu'il est préférable d'éviter.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter directement.

Retrouvez également les pages associées à cet article :

Besoin d'aide ? Notre service client est à votre écoute.

Contactez-nous par le chat ou par téléphone au 04 65 26 03 31 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Vous pouvez aussi nous envoyer un message via notre formulaire de contact en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Envoyez un message